hellenic
 
Palais Présidentiel
 
Historique

La décision d’ériger l’édifice utilisé aujourd’hui comme Palais Présidentiel fut prise en 1868: lorsque naît, cette année-là, Constantin, fils et futur héritier de Georges Ier, l’État grec décide de lui faire don à sa majorité d’une résidence privée. En effet, 21 ans plus tard, lorsque le Prince héritier Constantin épouse Sophie, princesse de Hohenzollern, l’État Hellénique met sa promesse à exécution, et charge Ernest Ziller de construire le Palais du Prince. La construction du Palais commença en 1891 pour s’achever six ans plus tard, en 1897.

À la veille de Noël 1909, un incendie ravage une grande partie du Palais Royal; suite à ce sinistre, le Palais du prince héritier hébergera temporairement le reste de la famille royale. Après l’assassinat de Georges Ier en 1913 et l’avènement au trône de Constantin, le Palais du Prince devient définitivement le Palais royal.

L’usage du bâtiment en tant que Palais Royal est interrompu en 1924, lors du renversement de la royauté et de la proclamation de la République. L’édifice devient Palais Présidentiel, puis il reprend sa fonction initiale lors de la restauration de la Monarchie et du retour du Roi en 1935.

Depuis le rétablissement de la démocratie en 1974 après 7 ans de dictature militaire et la proclamation définitive de la République en Grèce, le bâtiment est utilisé en tant que Palais Présidentiel et pour demeure des différents Présidents.